mardi 9 octobre 2012

Vailhauquès vendredi 12 octobre à 19h30 dans la salle socio culturelle.

La mort est dans le pré.

Vailhauquès vendredi 12 octobre à 19h30 dans la salle socio culturelle. Entrée gratuite.

Dans le cadre du Festimarché des Dolmens.

Soirée à thème : « AGRICULTURE - ALIMENTATION - SANTE » avec la projection du film "LA MORT EST DANS LE PRE" suivi d’un débat avec :Dr Martine Padilla de l’IAMM « Les futurs agricoles et alimentaires en Méditerranée » Dr Didier Montet du CIRAD, responsable de l’équipe de recherche en sûreté des aliments, auteur du livre : « Les vraies fausses informations alimentaires »,
Philippe LEGRUSSE de l'IAMM agroéconomiste modélisateur, Elisabeth MANDART IHEAM-IAMM Dr Hussam Halmallak, médecin alcoologue,des paysans.
mortdanspreCe documentaire d'Eric Guéret, diffusé mardi 17 avril sur France 2 à 22h40 démontre les ravages des pesticides sur la santé des agriculteurs. En partenariat avec Program33 (producteur du film) et France 2 (diffuseur du film), Mediapart diffuse sur une page spéciale accessible en cliquant ici de larges extraits non coupés du documentaire. Cette édition héberge vos réactions, vos analyses, vos interrogations..

"Quand on découvrira toute la vérité sur les dangers des pesticides, ce sera un scandale pire que celui du sang contaminé. Je n’ai pas de raisons de me taire." ....
L’agriculteur qui nous parle est atteint d’un cancer à 47 ans. C’est une victime des pesticides qu’il manipule tous les jours. Des centaines d’agriculteurs sont frappés. Victimes des produits phytosanitaires que l’on croyait "anodins". Ces élèves issus de l’école agricole intensive les utilisent depuis les années cinquante sur leurs exploitations jusqu’au jour où les maux de tête, la fatigue, les comas successifs les ont conduits à l’hôpital. Diagnostics : maladie de Parkinson, leucémie, cancers,… Ce qui ressemble à une épidémie apparaît au grand jour.

Ce documentaire est une immersion auprès de ces agriculteurs atteints de maladies mortelles. Nous
allons partager le destin de ces familles ébranlées, dans l’intimité de leur itinéraire médical, de leur combat pour être reconnu par la MSA, sur l’exploitation pour changer de pratiques, au tribunal aussi… Premières victimes de ce système agricole intensif, les agriculteurs en sont aussi les acteurs principaux. Remise en question de leurs pratiques, de leur héritage, du sens même donné à leur mission de "nourrir la planète", quand la maladie arrive, elle bouleverse un idéal solidement ancré. Malgré tout, la majorité d’entre eux continuent à utiliser ces produits qui les rongent à petit feu. Pourquoi ? D’autres organisent la résistance. Alerter les agriculteurs et les citoyens, entamer une procédure symbolique contre le géant des produits phytosanitaires, Monsanto : rien n’est perdu pour ces victimes qui entendent révolutionner leurs pratiques.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire