mardi 4 décembre 2012

Béziers marchés paysans en fête places Jean Jaurès et de la Madeleine

Les marchés aux produits du terroir des places Jean Jaurès et de la Madeleine sont bien connus des Biterrois. Leurs étals sont dressés, respectivement tous les mercredis et les samedis, par des producteurs locaux ou des marchands sédentaires de l’Hérault. Chacun peut y trouver des produits gastronomiques et artisanaux, des légumes et des fruits bio, des champignons et des salades sauvages, un large éventail de pains spéciaux, des salaisons et fromages de premier choix, des fruits de mer du bassin de Thau, des miels et autres confitures au safran.
Béziers marchés paysans en fête.


Les marchés aux produits du terroir des places Jean Jaurès et de la Madeleine sont bien connus des Biterrois. Leurs étals sont dressés, respectivement tous les mercre-dis et les samedis, par des producteurs locaux ou des marchands sédentaires de l’Hérault. Chacun peut y trouver des produits gastronomiques et artisanaux, des légumes et des fruits bio, des champignons et des salades sauvages, un large éventail de pains spéciaux, des salaisons et fromages de premier choix, des fruits de mer du bassin de Thau, des miels et autres confitures au safran.

 
Ces commerçants, réunis en association, défendent trois mots d’ordre : qualité, proximité et saisonnalité des produits. Ces valeurs cardinales sont aussi celles du dispositif « Marchés Paysans en scène », une initiative portée par le Mouvement Ru-ral de l’Hérault (Foyers Ruraux), l’association des Marchés Paysans de l’Hérault et Terres Vivantes, avec le soutien du conseil général de l’Hérault et la Région Languedoc-Roussillon. Pour les promoteurs du dispositif « Marchés Paysans en scène », tout marché privé d’un volet culturel, ludique et pédagogique est un marché incomplet. Ce volet est essentiel car il permet de fidéliser la clientèle, voire d’en agréger une nouvelle qui souhaite aller au-delà de la simple acquisition de denrées alimentai-res. De quelle façon ? En privilégiant les relations humaines, la rencontre, le partage, la convivialité, et en s’attachant aux notions de diversité et de bassin de vie.


Devant une telle communauté d’intérêts, les Marchés Paysans en Scène et les mar-chés aux produits du terroir de Béziers ne pouvaient que s’accorder pour proposer aux Biterrois, avec l’aval de la municipalité, un projet structurant qui impliquerait plu-sieurs partenaires locaux (associations, producteurs, commerçants, centres socio-culturels de la Ville…). L’opération « Marchés Paysans en Fête à Béziers » était née. Sur la base d’une charte qualité exigeante, elle consista à apporter une plus-value festive et didactique au cours de deux sessions de marché : celle du mercredi 17 oc-tobre, de 17 h à 21 h place Jean Jaurès, et celle du samedi 24 novembre, de 8 h à 13 h, place de la Madeleine.

Ces deux rendez-vous furent ponctués de diverses animations autour des des pro-duits de saison, ainsi que de dégustations avec des producteurs locaux.

Les enfants de l’école Mairan furent associés à l’opération grâce à plusieurs actions de sensibilisation réalisées en amont (visite de l’exploitation agricole de Thierry Collignon avec le réseau « Racines 34 »). Ces actions donnèrent lieu sur le marché à des restitutions pour le grand public.



Les animations et l’organisation du marché furent chargées de « sens », car le public fut invité à une réflexion sur les circuits courts, le tri sélectif (avec l’Ademe), la néces-sité du maintien d’une agriculture de proximité, la portée éco-responsable de l’événement, ou encore l’importance des marchés de plein vent dans le maintien de la cohésion sociale.


La dimension artistique ne fut pas oubliée grâce au « Cabaret des Oiseaux », spec-tacle de rue où chansons, textes et gestes invitèrent le public à apprécier les goûts, les couleurs et les saveurs des saisons.

L’opération permit aussi d’accueillir un atelier cuisine (en partenariat avec la Fédéra-tion Régionale des CIVAM) autour de recettes simples, ludiques et rapides, à base de produits de saison.


Enfin tables et chaises furent dressées afin de permettre aux chalands de s’installer pour déguster les produits achetés. Une formule originale et conviviale qui permit aux petits et grands de se restaurer sur place, en complément des prestations habituel-lement proposées par les commerçants des marchés aux produits du terroir.

Aux dires de tous, ce fut une vraie réussite.


A quand la nouvelle édition ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire